Biographie

AUTEUR-COMPOSITEUR-INTERPRETE
Né le 25 Aout 1968 à Lille, sous le signe de la vierge, d’un père musicien et d’une mère psychanalyste,
c’est vers 10 ans qu’il monte sur Paris et apprend la guitare et le piano, dans la famille tout le monde
est musicien… Ses oncles, lui montrent les premiers accords de guitare.
A l’école, il met en musique Verlaine, Rimbaud, écrit ses premières « vraies » chansons et monte son
premier groupe « Rendez-vous » : premières chansons, premiers concerts.
A 18 ans, auteur-compositeur, il enregistre, produit par Renaud Hantson, son premier single « Pour
une nuit » et « Infidèle » au Studio Versailles Station. Pendant ce temps, il se fait les dents par le biais
d’écriture de jingles publicitaires, il est également assistant son au Studio Time.
Quelques années plus tard, remarqué par Françoise Hardy, il intègre l’Ecole Richard Cross, voix et
interprétation, mais également le Studio des variétés.
Plus tard, il fera une rencontre capitale, par le biais de sa petite amie de l’époque, Francis Lalanne et
son éditeur marchand d’art. Il fera les premières parties de Lalanne au Cabaret Sauvage et en tournée.
Il enregistre alors son premier album « Aux larmes citoyen » aux Studio Midi Live. Les radios suivent…
Il est alors invité aux soirées « Autour de la guitare » organisées par Jean Felix Lalanne qui se déroulent
au Réservoir (Paris). Remarqué par Georges Moustaki qui lui dit qu’il a là, « une grande chanson ».
A 33 ans, le destin frappe Cyril, d’une rupture d’anévrisme cérébrale, coma, rééducation, une année
laborieuse où il reprend peu à peu l’écriture et la composition.
Puis par le biais d’une spectatrice du Cabaret Sauvage, il fait une autre rencontre capitale, Max
Amphoux, qui devient son éditeur et le fera travailler avec de nombreux auteurs compositeurs
(Christophe Deschamps, Norbert « nono » Krief, Boris Bergman…). Claude Lemesle lui montrera
quelques astuces et techniques d’écriture, ainsi que Franck Langolff qui le prendra sous son aile et lui
enseignera l’art de composer. A cette époque, il écrit et enregistre un titre « Les voyages immobiles »
avec les musiciens du groupe Jamiroquai. Chanson qui ne verra jamais le jour. Il participe au Bol d’or
en compagnie de Norbert « nono » Krief, Fred Blondin et Daran.
Par l’intermédiaire de France Bleu, qui le programme régulièrement, il fera la première partie de
Gérard Berliner à l’Archipel (Paris), mais également de Maidy Roth, Mary Modified et des Blaireaux de
Ravel.
En 2006, année de naissance de sa fille Rose, un de ses textes « J’oublie » est choisi sur une musique
de Christophe Deschamps pour figurer sur l’album de Natasha St Pier « Longueurs d’ondes », réalisé
par Pascal Obispo et Asdorve. L’album devient alors meilleure vente de disque en France.
Suivront des textes pour Camille, Grégoire, Jérôme Van Den Hole qui figureront sur l’album « C’est une
ronde » paru aux éditions Actes-sud-Junior. Mais également pour Isy Aston « Comme tu vis ». Puis Cyril
revient à ses premiers amours rock et écrit pour le groupe Buzinparis « De guerre » et pour le groupe
Parabellum « Mayday » et « Putain de série B ».
En parallèle, il enregistre et produit 2 albums solo « Poèmes rock » et « Histoire de », les radios
suivent… Pendant ce temps, il est également intervenant pour différentes associations, en milieu
hospitalier et scolaire, toujours autour de la chanson…
En 2019, ses droits d’auteur lui permettent d’enregistrer un nouvel album au Studio Basement avec
son nouveau band (David Jacob, Franck Ridacker et Olivier Lenne), avec la participation de Peter Lorne,
Juliette Solal et Jérémy Charvet.
Enregistrement complété par des séances chez son ami d’enfance, Emmanuel Babu, guitariste de
Buzinparis, qui amena Stéphane Daireaux à rejoindre l’équipe.
Par le biais de ses musiciens, Cyril fait alors une autre rencontre décisive en la personne de Steve
Prestage avec lequel il terminera d’enregistrer et de mixer ce nouvel album « Point Com »… Suivront
un an de prise de voix et de mixage. Février 2020, l’album est terminé, mixé et masterisé par StevePrestage.

Promotion par le label

Diffusion radios

 

Chroniques presse