Biographie

LES MARTEAUX PIKETTES
Punk rock not dead

Genre : Punk rock chanté en français. Compositions originales. Double mixte, 2 filles, 2 gars.
Membres du groupe

  • Steph Pikette - Chant, guitare à une corde
  • Blandine Pikette - Basse, chant, choeurs
  • Nono Pikette - Guitare, choeurs
  • Manga Pikette - Batterie, percus, choeurs

Discographie

  • 2008 CD 5 titres “Les Marteaux Pikettes” autoproduction
  • 2008 vinyle 45T picture disc 4 titres “Les Marteaux Pikettes” Label 442ème Rue
  • 2013 album CD 14 titres “Les Marteaux Pikettes” Label Contre-Choc
  • 2021 album CD + vinyle 33T “Racine carrée de vos utopies” autoproduction

Groupe engagé et militant, les Marteaux Pikettes défendent les droits des femmes et luttent contre l’intolérance et pour la justice sociale. Les textes traduisent cet engagement. On les voit aussi bien jouer en plein air en installant un groupe électrogène sur le parcours des manifs que lors de nombreux concerts de soutien. 

Mais le ton reste léger et les concerts des Pikettes sont, de l’avis général, à la fois une séance de pogo et de bonne humeur.
Le punk Rock n'est pas Dead ! 

Dans la pure tradition du DiY, les Pikettes, ce sont deux novices dans le maniement des instruments qui, sur un simple pari, ont décidé de prouver qu’à 33 ans, en tant que femmes, monter un groupe de Punk rock en 2004 pour faire des concerts et pourquoi pas une tournée aux US, c'était possible ! 

Le groupe se crée autour de Stéphanie et Blandine qui se croisent souvent à des concerts, parlent musique et de leur envie de monter un groupe.
Un soir, à la fin d'un concert, Steph qui avait une basse dans le coffre de sa voiture la tend à Blandine et lui dit :
"Tiens c'est pour toi ! Rendez-vous la semaine prochaine au Liberty Rock pour répéter, je prendrai la batterie !”

Les répétitions acharnées s'enchaînent et très vite Lisa, la sœur d'un pote de Steph, les rejoint à la guitare. Les premières compos, plutôt bancales, sont élaborées suivant un code musical totalement inventé. Ce qui donne lieu à des répétitions euphoriques ! Les premiers sons audibles sortent enfin avec à la clef une première compo en français. Peggy, une pote, vient les dépanner au chant et c'est avec culot et détermination qu'elles donnent leur premier concert en ne jouant qu'un seul morceau !

Et, parce qu'elles assumaient de jouer comme une pelle, un marteau et une pioche, elles s'appelleront “Les Marteaux Pikettes”. Le groupe est né au Lavoir Moderne Parisien ce soir-là ! Le 24 juin 2006.

Dopées par l'énergie et avec 5 morceaux à leur répertoire, elles rejoignent la tournée française du Joey Skidmore Band (groupe US) pour assurer la première partie sur 2 concerts. Kiki des Fossoyeurs est réquisitionné au chant pour l'occasion.

Bientôt, Manga alors batteur dans plusieurs formations (Dimi Dero Inc, les Fossoyeurs du rock’n’roll, Holy Curse, Toubab all Stars...) intègre le groupe, suivi de Nina, pote de toujours, qui se met aux percussions. Manga est déclaré batteur officiel du groupe, Stéphanie devient la chanteuse lead et s’empare d’une guitare dont elle arrache les cordes pour n’en garder qu’une, la corde de mi (grave).  

2008 c'est le grand départ pour Kansas City Missouri et une tournée US mémorable ! Pari gagné.

Au retour de la tournée, direction le Kaiser Studio. Sous la houlette de Lucas Trouble (clavier du groupe Vietnam Veterans) 5 titres sont enregistrés en analogique (4 compos + une reprise de Suzi Quatro!). Ils sortiront en 45T picture disc sur le label 442ème Rue et en CD autoproduit.

A l'été 2011, Lisa, la guitariste, décide de quitter le groupe pour se consacrer à la poterie. Une annonce est passée et Denis la remplace. Le répertoire des Pikettes est repris à zéro avec le nouveau guitariste.

Après le 45T, il est temps de penser à l'album. Alors que le groupe faisait un concert de soutien pour Konstroy à “La Ligne 13” à saint Denis, Abfab qui était dans le public aborde le groupe, le courant passe et Stéphanie lui explique que la prochaine étape c'est l'album. Abfab qui souhaite monter son Label propose de le sortir. C'est acté, le premier album des Marteaux Pikettes, enregistré au Studio Marcadet en juillet 2012, sortira en CD sur le Label Contre-Choc en 2013. 15 titres dont 12 compos et 3 reprises (Stooges, Motorhead, Heartbreakers).

S'ensuit une période de changement. Denis quitte le groupe avant la promo de l'album, Marion rejoint les Pikettes aux percussions après le départ de Nina. 

A nouveau dépourvues de guitariste, les Marteaux Pikettes font alors appel à François (Les Fossoyeurs) qui accepte d'assurer l'intérim le temps de la promo de l'album. Une nouvelle fois le répertoire des Pikettes est repris à zéro ! 

Emballé par l'aventure, François décide de rester et c'est un nouveau départ à 5. Le timing est parfait pour penser et préparer le 2ème album, composer des nouveaux titres, faire plus de concerts.

Mais l'enthousiasme sera de courte durée : François se coince les doigts dans les portes du métro et doit interrompre les répètes. Quelques mois plus tard, il est victime d’un grave accident qui l’empêchera de rejouer avec le groupe. Marion décide de partir. Les Pikettes se retrouvent à trois (Stéphanie, Blandine et Manga).

D'un commun accord, le groupe lance alors un appel pour trouver son guitariste. Marion en parle chez Konstroy (radio Fréquence Paris Plurielle) et Arno Flyin (guitariste de Louis Lingg and the Bombs) accepte de tenter l'aventure.

Septembre 2019, c'est encore un nouveau départ. Arno assimile les morceaux vitesse grand V, les concerts s'enchaînent et le groupe trouve enfin son équilibre. L'arrivée d'Arno apporte une belle énergie et le moral du groupe est reboosté. Février 2020, les derniers titres de l'album sont prêts, le groupe souhaite l'enregistrer rapidement.

Juillet 2020 : le 2ème album des Marteaux Pikettes est enregistré au Studio Marcadet (Saint Denis) avec Bryan Pachaud aux prises, au mix et au mastering.

Novembre 2020 : une campagne de financement participatif permet de réunir l’argent pour sortir l’album en autoproduction.

Mars 2021 : sortie de l’album “Racine carrée de vos utopies” (11 titres) en CD, vinyle et digital.

Distribution : LaDistroy
Promotion : Pat kebra

Promotion par le label

Diffusion radios

 

Chroniques presse