Biographie

Nous avions laissé les Whodunit il y a 4 ans avec leur 3eme album « Welcome to… ». Ce troisième opus, chez Closer records, le plus aboutit à ce jour, assumait pleinement leurs influences Cramps/Gun club avec une production Ad’hoc dy fameux et regretté Lucas Trouble. On s’interrogerait donc légitimement sur le contenu d’un nouvel album et on craignait la redite.

C’était sans compter que l’univers des Whodunit ne s’arrête pas aux fantômes de Jeffrey Lee Pierce et de Lux’Interior. Pour ce 4eme opus, haut en couleur (à l’image de la pochette), ils se sont adjoint les services de Jim Diamond himself (White stripes, Bellrays, Dirtomb, Fleshtones, Von bondies…) qui leur a dégotté un studio tout analogique dans lequel ils ont mis en boite 13 compositions originales (dont une reprise de leur premier album), mêlant leurs désormais inévitables boogie/blues torturés (Devil blues, Waiting) à de pures punk song (Room 204, Salvation) et à des hymnes garages en 2’30 chrono (Come on, Because you’re mine) mais aussi, et c’est là la grande nouveauté de ce disque, en explorant de nouveaux registres plus ambitieux, soutenu par un clavier du plus bel effet : « The price », « All over again ».

Retrouvez Whodunit sur...

Promotion par le label

Diffusion radios

Chronique presse